La sélection du mois de janvier 2014

Dans le calendrier de la Solidarité Internationale, le lundi 27 janvier est la journée de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité.

A cette occasion, le centre de ressources du RESIA vous propose une sélection du mois sur les thèmes des conflits armés et des crimes contre l'humanité.

 

 

  • L'identité palestiniennela construction d'une conscience nationale moderne, de KHALIDI Rashid

"Ce livre n'est pas celui d'un polémiste mais d'un historien. En s'appuyant sur les archives, sur la presse, sur les parcours d'hommes poltiques depuis la fin du XIXè siècle, en se fondant sur des sources arabes, hébreues et occidentales, Rashid Khalidi montre comment s'est construite l'identité palestinienne.

Preuves à l'appui, il démonte l'opinion largement répandue selon laquelle les Palestiniens ont tiré leur identité comme peuple de leur conflit avec le mouvement sioniste. Les sources montrent en effet que dès la fin de l'époque ottomane, bien avant la Première Guerre mondiale, une conscience nationale émergeait déjà dans les mileux instruits. Khalidi explique comment cette conscience s'est ensuite généralisée dans l'ensemble de la population, modelée par les conflits internes et les luttes contres les Anglais et le mouvement sioniste."

  • Guerre et Mondialisation – A qui prodite le 11 septembre , de CHOSSUDOVSKY Michel

  • Mondialiser la paix, de DENIS Arielle

"Du Moyen-Orient, des Balkans, de Tchétchénie, d'Algérie, et de tant d'autres zones de conflit, d'atroces images nous parviennent, qui défient l'analyse et rejoignent une violence quotidienne plus proche de nous ! L'humanité, sortie de la guerre froide et confrontée à la "mondialisation", semble hésiter entre le chaos et un timide espoir d'avenir moins sauvage. Les citoyens sont inquiets, et les bouleversements des dix dernières années tardent à produire les valeurs et les actes qui permettraient d'appréhender sereinement l'avènement d'une nouvelle étape de l'histoire humaine."

 

  • En attendant la chute du mur – Agir et protester en Israël aujourd'hui, de LAMARCHE Karine

  • Gaza – Décembre 2008 / Janvier 2009, Collectif

"Le 27 décembre 2008 débute l'opération "Plomb Durci" dans la bande de Gaza. Le 18 janvier, un bilan provisoire fait état, côté palestinien, de 1315 morts et de plus de 5000 blessés. Côté israélien, on dénombre 3 civils et 10 soldats morts, 113 soldats et plus de 84 civils blessés. Au-delà des chiffres - encore à confirmer - la question qui se pose est : pourquoi ?

Pourquoi cette "guerre" prévus de longue date ? Pourquoi ne jamais la resituer dans un contexte de plus de 60 ans d'affrontements ?

C'est à ces questions que ce livre tente de répondre, notamment par la plume de spécialistes tels que Rony Brauman, Michel Warschawski, Alain Gresh, Aude Signoles... Au fil des pages, également, des habitants de Gaza témoignent de leur vie durant les opérations militaires, tandis que d'autres voix, venues d'Israël, clament heut et fort : "Pas en notre nom !"."

  • Le chemin parcouruMémoires d'un enfant soldat, de BEAH Ishmael

  • Un génocide secret d'Etat La France et le Rwanda 1990-1997, de GOUTEUX Jean-Paul

"Le drame commence par l'avènement d'une république ethnique, après une "révolution" exécutée sous le commandement d'un colonel de l'armée colonaile, avec l'appui des troupes coloniales et la bénédiction d'une Eglise toute puissante. Il culmine dans sa conséquence ultime : le génocide.

Que vient faire le France dans cette galère ? Son implication résulte du choix fait par l'Elysée de soutenir au Rwanda le camp du génocide. Avant 1994, nous ne savions pas. C'était un choix fait à notre insu, dans le secret qui entoure la politique africaine de la France, un choix qui ne relevait que de la présidence de la République et de ses cellules africaines. Nous ne savions pas, mais "eux", savaient. Il est temps de porter un regard citoyen sur ce que nos dirigeants font en notre nom. Ne nous laissons pas confisquer la République !

L'occultation de cet épisode, le refus de voir, le silence gêné, c'est l'acceptation du pire. L'Afrique est aujourd'hui la banlieue de l'Europe. Le génocide pourrait être demain, dans les ghettos urbains des mégalopoles occidentales, l'horreur absolue qu'il a été au Rwanda en 1994."

  • La Colombie écarteléeLe difficile chemin de la paix, de WOLF Maribel

  • Les conflits du Proche-Orient – XXè siècle, de MASSOULIE François

"Terre de conflits, le Proche-Orient doit au partage colonial de 1918 la plupart des crises qui l'agitent : du Liban au Koweit, la création d'Etats aux frontières contestées entraîne de nouvelles rivalités sur fond de rivalités ancestrales.

Après la Deuxième Guerre mondiale, l'existence d'Israël dans un environnement hostile provoque l'errance d'un peuple, les Palestiniens, et polarise durablement l'ensemble des conflits régionaux.

Mais, signe des temps, le pétrole s'affirme progressivement comme le principal moteur des tensions. Créateur d'immenses richesses et d'irréductibles pauvretés, il a fait voler en éclats le mythe de la nation arabe et creusé le lit de l'islamisme, un mouvement qui se nourrit de la misère et de l'injustice. En cette fin de XXè siècle, au moment où se profile l'espoir d'une paix durable entre Israéliens et Palestiniens, le Proche-Orient est bien au coeur des remises en cause de l'ordre internationale."

  • Le DarfourUn génocide ambigu, de PRUNIER Gérard

  • La nouvelle guerre d'Algérie – Dix clés pour comprendre, de MALTI Djallal

"Depuis 1992, l'Alférie est déchirée par une nouvelle guerre qui ne dit pas son nom. Elle aurait déjà fait plus de 100 000 victimes et semble ne devoir jamais finir. En France et en Europe, les opinions s'indignent et les manifestations de solidarité se multiplient. Mais elles restent encore entravées par l'insuffisance de l'information et surtout par les discours qui s'opposent pour tenter d'expliquer les causes de ce drame.

Pourtant, si la réalité algérienne est particulièrement complexe, elle n'est pas indéchiffrable, pour autant que l'on dispose des bonnes clés. Celles que, précisément, le journalisme Djallal Malti - qui suit l'actualité algérienne depuis plusieurs années - propose dans ce petit livre."

 

 

  • L'intruseTome 1 : la découverte, de Roannie et Oko

  • Gorazde première partie, de SACCO Joe

"Pendant la guerre en Bosnie de 1992-1995, alors que les médias se focalisaient sur Sarajevo, les souffrances endurées par la population musulmane dans l'inaccessible partie du pays étaient largement méconnues.

Et pourtant, dans ces villes et ces villages de Bosnie orientale, les forces serbes se débarrassaient des Musulmans avec une sauvagerie ahurissante. Quand les Nations Unies se décidèrent à agir, elles déclarèrent zones de sécurité les territoires auxquels les Musulmans se cramponaient. Encerclées et tourmentées par les Serbes de Bosnie, ces zones de sécurité devinrent les endroits les plus dangereux de Bosnie, et c'est dans ces zones, tandis que la communauté internationale tergiversait, puis se détournait, que la purification ethnique connut son paroxysme meurtrier.

Ce livre est l'histoire de l'une de ces zones de sécurité, Gorazde, la seule ville et enclave musulmane qui survécut à la guerre en Bosnie orientale."

  • Gorazde deuxième partie, de SACCO Joe

 

DVDs

 

  • Désert rebel

  • Les enfants d'Arna, de MER KHAMIS Juliano

"Youssef a commis un attentat-suicide en 2001. Ashraf a été abattu par l'armée israëlienne en 2002. Alla commandait un groupe de combattants résistants jusqu'à sa mort, en 2003. Enfants, ils étaient les acteurs prometteurs de la troupe théâtrale que Juliano Mer Khamis, le réalisateur, avait fondée avec sa mère Arna dans les années 1980, dans le camp de réfugiés Jenine. Il avait alors tourné les répétitions et les représentations. Il est retourné à Jenine en avril 2002, pour voir ce qu'étaient devenus les enfants qu'il y avait connus."

  • Iron Wall, de ALATAR Mohammed

"Iron Wall est un documentaire inédit réalisé par une association palestinienne d'appui aux agriculteurs. Il donne la parole à des responsables associatifs, des paysans, des militants pour la paix, des journalistes, des soldats... israéliens et palestiniens.

Iron Wall décrit l'évolution de la colonisation des Territoires occupés palestiniens sous les différents gouvernements israéliens, depuis 1967 jusqu'à la construction du Mur.

Il met en évidence les conséquences de la colonisation sur la vie quotidienne des Palestiniens.

Il montre comment la mise en place d'un dispositif de quelque deux cents colonies, de routes, de zones de sécurité et de check points, parachevé par le Mur :

  • a fragmenté les Territoires palestiniens en une dizaine d'enclaves dans lesquelles les Palestiniens sont confinés ;
  • vise à rendre irréversible l'emprise israélienne sur près de 40% de la Cisjordanie et sur Jérusalem-Est ;
  • et compromet de facto les chances d'instaurer un Etat palestinien viable."
  • S21, la machine de mort Khmere rouge, de PANH Rithy


 

 

___________________________________________________

Présentation | Documentation | Sélection du mois