Les Femmes dans la lutte contre la marchandisation de la nature et de la vie !

Rio+20 - texte de Marche Mondiale des Femmes Brésil

"Les femmes et les hommes du monde entier résistent au fait que la nature soit considérée comme un ensemble de ressources au service du bénéfice lucratif des entreprises, vues comme inépuisables ou comme simples marchandises dont le prix augmente à mesure qu’elles se raréfient en raison de leur mauvaise utilisation. Les femmes sont particulièrement actives dans ces luttes.

L’expérience d’invisibilité et de dévalorisation de leur travail de soin aux personnes est très similaire à l’invisibilité et à la dévalorisation de la nature. Le temps et l’énergie des femmes dédiés à prendre soin des personnes, à préparer à manger, l’affection donnée, la disponibilité d’écoute ne sont pas visibles et sont extensibles. Les femmes sont les premières à se lever le matin et les dernières à se coucher le soir dans la plupart des familles. Le temps et l’énergie des processus de régénération de la nature sont invisibilisés et traités comme des obstacles à surmonter pour que la machine à consommer continue de tourner à plein régime. Les femmes subissent des pressions constantes pour ajuster des logiques et des temps opposés, ceux de la vie et du profit, assumant ainsi les tensions qui en découlent. Leur travail est instrumentalisé pour détourner ou occulter les injustices provoquées par les institutions multilatérales, les gouvernements et les entreprises."

Lire l'intégralité du texte

 

___________________________________________________

Actualités | Agenda | Pétitions et actions | S'engager ? Partir ?