Haïti : une approche critique de l'aide internationale, par un maire haïtien

Jean Claude Fignolé, Maire de la commune des Abricots en Haïti et président de l'Association des Maires de la Grand'Anse, nous livre un texte magnifique sur Haïti et l'aide internationale, qui pose de nombreuses questions et débat sur l'intervention.

 


"Mourir est beau ! Ces mots de la dernière strophe de notre hymne national exaltent les vertus guerrières d'un peuple qui, le seul dans l'histoire de l'Humanité, sut convertir une révolte d'esclaves en épopée de la liberté. Une exaltation passionnée de la mort comme sacrifice, telle une quête esthétique pour transcender les malheurs à l'origine de son existence. C'était voilà cent huit ans.
     
Depuis, nous traînons l'angoisse de la mort entre catastrophes naturelles et calamites politiques. Ce que nous avions pris pour la sublimation d'un vœu d'homme est devenu misères au quotidien. Misères du quotidien. De séismes en cyclones, de sécheresse en inondations et en épidémies, nous voilà seuls avec nous-mêmes, nus et désarmés devant l'histoire, condamnés à subir la vie parce qu'incapables de nous créer un destin de nation. Un constat d'échec dont malheureusement nous n'avons pas appris à tirer les multiples leçons. Peuple amnésique! Nation sans mémoire autre que celle d'une guerre de libération que nous nous sommes évertués à ne pas mériter. Mourir ne saurait être beau. Sous les décombres des maisons le 12 janvier 2010, ballotes par des ouragans en séries, décimés par toutes sortes d'épidémies la même année, mourir n'était pas beau. Mourir n'est plus beau. Il fut même franchement laid car il n'est plus une exhortation a l'héroïsme pour nous obliger à forger l'avenir. Il s'impose comme une fatalité du présent qui nous met face à une évidence : être un peuple en sursis sous perfusion de l'aide internationale.
     
L'aide internationale ! Parlons-en justement. Entre menterie des mots et hypocrisie des nations et des institutions, ceux qui dans le monde font métier d'avoir bonne conscience en auront dénoncé les méfaits."

Lire la suite

 

___________________________________________________

Actualités | Agenda | Pétitions et actions | S'engager ? Partir ?