Le RESIA Infos de février en ligne

 

Le RESIA Infos du mois de février est en ligne : RESIA Infos février #15

Votre RESIA Infos sera désormais mensuel et envoyé tous les premiers lundis du mois. Ayez le réflexe!!! Vous pouvez participer à cette lettre électronique en nous envoyant toute information que vous jugez intéressante à communiquer. Contactez-nous avant le 20 de chaque mois pour une diffusion le 1er lundi du mois suivant (sinon, elles risquent de ne pas être relayées).

 

Edito :

 

Les évènements qui ont eu lieu à Niamey au Niger, au cours desquels deux jeunes français ont été tués, ont profondément affecté les associations de solidarité internationale et en particulier celles qui interviennent dans cette région du monde.
Plusieurs sujets peuvent être mis en réflexion :


- Le premier est que la réalité de la mise en danger d’intervenants associatifs dans ces pays concernés nous amènent à réfléchir sur des alternatives stratégiques pour la poursuite de nos actions : utilisation plus fréquente d’internet et des liaisons téléphoniques, inversion des voyages cad faire venir plus souvent nos correspondants–es du pays. Mais ces stratégies remplacent t- elles le contact sur place, la formation de plusieurs acteurs, la rencontre avec la totalité du groupe concerné ? Disons qu’il s’agit d’une stratégie dans le temps en attendant que les choses se modifient.
- Le deuxième thème de réflexion est la nouvelle politique du gouvernement français depuis quelques temps. La stratégie retenue semble privilégier une option militaire en faisant fi de la vie des otages et semble-t il des choix des gouvernements locaux. Cette stratégie ne peut que choquer les organisations de solidarité internationale et humanitaire.

Ces thèmes ont été débattus lors de l’assemblée générale du Résia en janvier 2011. Il semble nécessaire que ce débat se poursuive et qu’on aboutisse à une prise de position officielle et médiatisée des associations de solidarité internationales.

En tout cas, les associations de solidarité internationale ont exprimé de façon forte que ces situations de crise, qui nuisent d’abord a la population des pays concernés, renforcent leur volonté de poursuivre et de développer les actions engagées seul espoir d’avancées vers la paix et le développement.

 

Catherine Desbruyères
Vice-présidente du RESIA

 

Le RESIA Infos du mois de février est en ligne : RESIA Infos février #15

Les évènements qui ont eu lieu à Niamey au Niger, au cours desquels deux jeunes français ont été tués, ont profondément affectés les associations de solidarité internationales et en particulier celles qui interviennent dans cette région du monde.

Plusieurs sujets peuvent être mis en réflexion

  • le premier est que la réalité de la mise en danger d’intervenants associatifs dans ces pays concernés nous amènent à réfléchir sur des alternatives stratégiques pour la poursuite de nos actions : utilisation plus fréquente d’internet et des liaisons téléphoniques, inversion des voyage cad faire venir plus souvent nos correspondants–es du pays. Mais ces stratégies remplacent t- elle le contact sur place, la formation de plusieurs acteurs, la rencontre avec la totalité du groupe concerné ? Disons qu’il s’agit d’une stratégie dans le temps en attendant que les choses se modifient.

  • Le deuxième thème de réflexion est la nouvelle politique du gouvernement français depuis quelques temps. La stratégie retenue semble privilégier une option militaire en faisant fi de la vie des otages. Cette stratégie ne peut que choquer les organisations de solidarité internationale et humanitaire.

 

Ces thèmes ont été débattus lors de l’assemblée générale du Résia en janvier 2011. Il semble nécessaire que ce débat se poursuive et qu’on aboutisse à une prise de position officielle et médiatisée des associations de solidarité internationales.

 

En tout cas, les associations de solidarité internationale ont exprimé de façon forte que ces situations de crise, qui nuisent d’abord a la population des pays concernés, renforcent leur volonté de poursuivre et de développer les actions engagées seul espoir d’avancées vers la paix et le développement.

 

 

 

___________________________________________________

Actualités | Agenda | Pétitions et actions | S'engager ? Partir ?