Action Marche Mondiale.22 pour 2014/2015

Compte rendu de l'action de Marche Mondiale des Femmes.22 du 17 mai 2014 à l'occasion de la biennale de l'égalité entre les femmes et les hommes organisée par le Conseil Régional de Bretagne à Lorient.

 

 

Compte rendu de l'action de Marche Mondiale des Femmes.22 du 17 mai 2014 à l'occasion de la biennale de l'égalité entre les femmes et les hommes organisée par le Conseil Régional de Bretagne à Lorient.

 

Etaient présent-es: 10 militantes de MMF.22 et 4 militant-es de Amesty International et de l'Asti.

 

Le matin nous avons participé à l'atelier, organisé par l'association Déclic femmes de Rennes, qui avait pour sujet l'insertion des femmes migrantes. Nous avons écouté comment fonctionne l'accueuil et l'accompagnement de ces femmes . A noter l'importance de la réponse rapide aux demande de RDV, le travail en partenariat avec les autres associations et les services publics, la disponibilité des permanentes. Nous avons ensuite écouté le témoignage de plusieurs femmes migrantes de l'est de l'Europe, d'Asie, d'Afrique; nous avons été frappés par la pugnacité et la volonté qu'elles développent. Nous avons constaté à quel point ces personnes étaient porteuses d'énergie, de compétence, de dynamisme et regretté que ces compétences ne soient pas reconnues pour leur intégration dans la société française.

 

 

Ensuite un forum était organisé, devant un public associatif. Ont discuté et témoigné des conditions de vie et des luttes des femmes dans leur pays respectifs une Malienne originaire de Gao, une Burundaise étudiante à Rennes, une universitaire sociologue de l'université Diop de Dakar; Catherine Desbruyères présidente de MMF.22 a témoigné de l'action de la Marche Mondiale en Bretagne et dans les trois actions internationales depuis l'année 2000. Il a été question de la condition des femmes dans ces pays, des luttes qu'elles y mènent, et de l'analyse politique des réponses féministes.

Ce forum s'est tenu en présence de la Ministre des Droits des Femmes qui a écouté les intervenantes. Dans le bref échange entre la présidente de MMF.22 et la ministre, elle s'est montrée interressée et a envisagé de participer à la marche en 2015 si son emploi du temps lui permettait. A suivre.......

 

Juste avant ce forum, dont on peut regretter qu'il n'est pas été ouvert à toutes et tous, les militantes de MMF. ont déployé la magnifique banderole de l'association, ont interpellé la ministre, lui ont remis un tract concernant les actions de MMF et un tee-shirt. Des tracts ont également été distribués au public présent.

 

Dans l'après midi MMF.22 a organisé un mini forum sur le thème: des nouveaux droits pour les migrantes. Plus d'une trentaine de personnes y ont participé dont des femmes migrantes et des militantes de Déclic femmes de Rennes.

Après une présentation des actions de MMF.22 et une courte introduction sur la nouvelle donne concernant la migration au féminin, les échanges et les témoignages des migrantes ont animé un débat très riche.

Ceci a permis d'élaborer une première mouture de préconisation à débattre et à défendre politiquement:

- la nécessité d'une formation indispensable des agent-es de préfecture chargées de l'accueuil des femmes migrantes, d'une information certes juridique mais aussi la nécessité de connaitre les situations rencontrées par ces femmes, dans des pays en guerre, parfois victimes de violences sexuelles et de comprendre le parcours complexe et souvent émaillé de violences de ces femmes.

- au niveau des organisations et associations intervenant sur la question des migrants-es, la nécessité de se mettre en réseau au niveau local et au niveau de la région.

- l' idée de se pencher sur le rôle et la place des traducteurs-trices.

- mettre en priorité la question de l'accès à un logement décent et stable; dénoncer le fait que nombre  d'entre elles se retrouvent à la rue ou dans des hébergements de fortune. Interroger la question de la prostitution et des violences.

- se poser la question du droit aux ressources dans la phase de recherche d'un travail.

- travailler l'accès au médias afin que la population connaisse la réalité de vie des migrants-es dans notre pays.

- revendiquer le droit à l'asile politique pour les femmes victimes de viols et de violences sexuelles dans leur pays.

- réflechir sur la question des femmes avec des enfants victimes de passeurs.

 

proposition de lectures:

- communiqué de presse du 29 novembre 2013 du haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes( disponible sur le site de HCElfh)

- rapport d'Olivier Noblecourt : l'égalité pour les femmes migrantes; février 2014; édité par le ministère des droits des femmes (disponible sur www.ladocumentationfrancaise.fr)

- articles dans la revue AHS (janv 2013 n°2794, mai 2013 n°2810, juillet 2013 n°2819 , 28 fév 2014)

 

Cette première action sera suivie d'autres actions dans les département des Côtes d'Armor, du Finistère, d'Ile et Vilaine et de Loire Atlantique.

A suivre sur le site du RESIA

Courriel: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

 

___________________________________________________

Actualités | Agenda | Pétitions et actions | S'engager ? Partir ?