Elections 2012 : lettre ouverte du RESIA aux candidat-e-s !

S'inscrivant dans la dynamique nationale « Libérons les élections », le RESIA interpelle les candidat-e-s aux élections législatives, sur 5 points : les droits fondamentaux, le droit d'asile, les droits des femmes, l'aide au développement et la souveraineté alimentaire et l'appui aux associations de solidarité internationale.

 

 

 

Lettre ouverte aux candidat-e-s aux élections législatives 2012


Madame, Monsieur,

Vous sollicitez nos suffrages à l’occasion des élections législatives à venir.

Conscients de l’interdépendance de tous les hommes et les femmes sur notre planète aux ressources finies, nous, Réseau solidarités internationales Armor (RESIA), faisons le pari de la possibilité d’un monde juste et solidaire. Chaque génération, aujourd’hui et dans le futur, doit être assurée du respect de ses droits humains fondamentaux, civils et politiques, économiques, sociaux, culturels et environnementaux.

[...]

Face à la crise à laquelle le monde est aujourd'hui confronté, il est primordial de remettre l'humain au centre d'un développement soutenable pour toutes et tous et de fonder toute action sur des principes de solidarité et d’équité, principes que les Associations de Solidarité Internationale du RESIA s'efforcent de promouvoir.

C’est pourquoi nous vous interpellons sur cinq points que nous jugeons essentiels, afin de connaître votre positionnement si vous êtes élu-e Député-e à l’Assemblée nationale.

Nous revendiquons :
1.Que les droits fondamentaux soient respectés et que les relations internationales reposent sur des principes de solidarité et d’équité ;
2.Que le droit communautaire européen soit appliqué en ce qui concerne l’accueil des demandeurs d’asile en France ;
3.Que l’Etat favorise toutes les politiques en faveur des droits des femmes dans le monde et accorde le droit d’asile aux victimes de violences sexistes ou sexuelles, dont les femmes victimes du système prostitueur ;
4.Que les engagements pris pour l’aide au développement soient respectés à hauteur de 0,7% de la richesse nationale et  strictement affectés à des projets de développement et de solidarité internationale répondant aux besoins de base des populations, permettant de lutter efficacement contre la faim et favorisant la souveraineté alimentaire des pays du Sud;
5.Que l’Etat reconnaisse comme essentiel le travail mené par les associations de solidarité internationale et d’éducation à la citoyenneté internationale et leur affecte des financements pluriannuels conséquents, indispensables à la mise en œuvre d’actions pérennes.

[...]
 

Lire l'intégralité de la Lettre ouverte.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Trois candidats ont à ce jour répondu à l'interpellation du RESIA  :

- Michel Lesage (1ère circonscription) ;

- Philippe Coulau (5ème circonscription)

- Viviane Le Dissez (2ème circonscription).

 

___________________________________________________

Actualités | Agenda | Pétitions et actions | S'engager ? Partir ?